Vente de voiture entre particuliers : 5 conseils pour éviter les arnaques

Aujourd’hui, c’est une voiture sur deux qui est vendue entre particuliers. Seulement, même si le prix est attractif, le risque d’arnaques lors de la vente entre particuliers peut être également un frein. Voici nos 4 conseils pour vous éviter d’être confronté à un escroc lors de la vente de votre voiture d'occasion.

conseils arnaque vente voiture

L’ABSENCE DE NÉGOCIATION

La première particularité d’un escroc est qu’il va vouloir aller très vite. Vous laissez du temps, c’est vous laissez l’occasion de réfléchir à la situation et donc de découvrir la supercherie. L’arnaqueur va chercher à réaliser la transaction de la voiture le plus rapidement possible et donc très peu négocier. L’absence de négociation devrait vous mettre la puce à l’oreille : un acheteur de bonne foi cherchera toujours à obtenir une voiture d'occasion au meilleur prix. Un escroc quant à lui, n’a rien à perdre et ne va donc pas chercher à perdre du temps à négocier un prix qu’il, dans tous les cas, ne payera pas.

NE PAS ENVOYER DE COPIE DE LA CARTE GRISE

Lors de la vente de votre voiture, un acheteur de bonne foi vous posera des questions sur votre véhicule pour s’assurer qu’il correspond bien à l’annonce. Pour le rassurer, vous devrez évidemment répondre à ses questions. Cependant, n’envoyez jamais de copie de votre carte grise ou tout autre document administratif important. Vous risquerez une usurpation d’identité. En effet, tandis qu’un acheteur de bonne foi a besoin d’informations sur votre véhicule pour se rassurer, un escroc demandera l’accès aux documents officiels pour réutiliser votre identité et les caractéristiques de votre véhicule pour créer une fausse annonce et arnaquer d’autres personnes.

ÉVITER LES VENTES À UN ACHETEUR À L’ÉTRANGER

Sans faire de généralité, les risques d’arnaque avec un acheteur à l’étranger sont plus élevés. La raison : beaucoup d’arnaque au paiement lors de la vente de voiture entre particuliers se font dans des pays à l’étranger. C’est pourtant bien souvent un argument pour eux pour effectuer le paiement le plus rapidement possible. Restez vigilant aux acheteurs qui ne sont pas dans votre pays, en plus du risque d’arnaque, cela complique bien souvent la vente du véhicule.

CHOISISSEZ UN JOUR OUVRABLE POUR LA TRANSACTION

Comme il n’est pas toujours facile de repérer les arnaques aux faux chèques/ faux chèques de banque, le plus sûr pour vous est d’effectuer la transaction un jour où votre banque est ouverte. Ainsi, vous pourrez vous y rendre pour vérifier l’authenticité du chèque et vous assurez qu'il n'y aura pas de problème de paiement.

ÉVITEZ DE COMMUNIQUER VOTRE RIB

Même si cela peut paraitre compliqué, ce n’est pas toujours une bonne idée de donner votre RIB à n’importe qui, surtout si cette personne est mal attentionnée. En théorie, fournir votre RIB ne donne pas autorisation de prélèvement (SEPA) mais il y a un risque de falsification de coordonnées bancaire. Ce risque est faible mais n’est pas nul. Heureusement, vous aurez un délai large pour contester ce virement auprès de votre banque. Restez donc vigilant à qui vous communiquez votre RIB. Avec le risque d’arnaque lors de la vente de votre voiture, le mieux pour vous est de communiquer le moins d’informations personnelles possibles.

Tutut’, SAS au capital social de 10.000€

909 921 876 R.C.S. Rennes

Siège Social : 2 rue la Mabilais – 35000 Rennes.

Rejoignez notre Newsletter